Ministre Marko Đurić

Précédemment ambassadeur de Serbie aux États-Unis d'Amérique, où il a renforcé la présence diplomatique serbe, les conditions infrastructurelles de la mission diplomatique, et également systématiquement organisé la diaspora serbe, initié la création du Conseil d'affaires américano-serbe et multiplié le nombre de membres du caucus serbe au Congrès américain.

Parallèlement, ambassadeur à titre non résidentiel au Suriname, à Antigua-et-Barbuda, en Colombie et dans la Fédération de Saint-Christophe-et-Niévès, observateur auprès de l'Association des États de la Caraïbe et représentant de la Serbie auprès de la Communauté caribéenne.

Auparavant, en tant que conseiller le plus jeune du président de Serbie, il dirigeait l'équipe de politique étrangère de la présidence et mettait en œuvre les préparatifs politiques, diplomatiques et protocolaires des réunions du président avec 49 chefs d'État et de gouvernement. Il participe à la mise en œuvre et à la création de l'agenda de politique étrangère de la Serbie et à la représentation de la Serbie à plusieurs sessions des Nations Unies, de l'Union africaine, puis à la coordination de la présidence serbe du Processus de coopération de l’Europe du Sud-Est.

Chef de l'équipe de négociation de la Serbie pour le chapitre 35 dans le cadre du processus de négociations d'adhésion entre la Serbie et l'UE. Plus d'une douzaine de fois délégué aux sessions du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale de l'ONU.

Directeur du Bureau pour Kosovo-et-Métochie de 2014 à 2020. Il gérait la création et la mise en œuvre de la politique d'État de la République de Serbie dans les conditions politiques et sécuritaires les plus complexes dans la région de la province autonome de Kosovo-et-Métochie.

Il dirigeait l'équipe qui a construit et reconstruit 2 470 maisons et appartements pour les Serbes et autres citoyens de Serbie en Kosovo-et-Métochie – déplacés internes, rapatriés et socialement vulnérables, et reconstruit entièrement ou partiellement 45 églises, monastères et autres bâtiments religieux de l'Église orthodoxe serbe. Il a initié et mis en œuvre une suite de projets capitaux d'importance pour les intérêts de la Serbie en Kosovo-et-Métochie, tels le camp de rapatriés unique au monde « La vallée ensoleillée », le complexe touristique et de santé « Les thermes de paradis » à Banjska, une nouvelle maternité à Pasjan, plusieurs nouveaux centres de santé, maternelles, écoles.

En tant que chef de l'équipe de négociation serbe dans le dialogue avec les institutions intérimaires d'autogestion à Pristina de 2012 à 2020, il a dirigé les délégations serbes dans un total de 221 cycles de négociations à Bruxelles.

Il préside le Comité pour la mise en œuvre du Premier accord régissant la normalisation des relations entre Belgrade et Pristina, au sein duquel il crée et définit le terme et le concept de l’Association des municipalités serbes.

Un des fondateurs du Parti progressiste serbe, actuel vice-président du conseil principal du parti (troisième mandat).

Il a couru le marathon de Berlin en 2019.

Il a conçu et co-dessiné de l'emblème qui est aujourd'hui un symbole généralement accepté du Jour de l'armistice de 1918 en Serbie - Ramonda Nathaliae.

Juriste diplômé, il parle couramment l'anglais et l'hébreu, et il a des notions de français et de russe.

Il est marié et père de trois filles.

 

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

Affaires étrangères et diplomatie

2020 – 2024 il est ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Serbie aux États-Unis d'Amérique

Avec le soutien du président de la République et du Gouvernement, il a posé les bases d'un nouveau niveau des relations bilatérales entre la Serbie et les États-Unis et a renouvelé la présence diplomatique serbe aux États-Unis, y compris les conditions infrastructurelles pour l’exercice de la mission diplomatique. Il est devenu premier ambassadeur de Serbie à titre non résidentiel en Colombie et, pour la première fois, au Suriname, à Antigua-et-Barbuda et dans la Fédération de Saint-Christophe-et-Niévès. Il exerçait la fonction d’observateur auprès de l'Association des États de la Caraïbe, d’observateur permanent auprès de l'Organisation des États américains, de représentant plénipotentiaire de la République de Serbie auprès de la Communauté et du Marché commun des Caraïbes. Il a initié la création du Conseil d'affaires américano-serbe et a été membre du conseil d'administration du Conseil exécutif pour la diplomatie à Washington. Il a multiplié le nombre de membres du groupe du Caucus serbe au Congrès américain. Pour la première fois dans l'histoire de la présence diplomatique de la Serbie aux États-Unis, il a organisé le rassemblement de la diaspora serbe en créant une plateforme stratégique « Renforcement des liens » dans le but de renouveler les liens du peuple en dispersion avec sa mère patrie et d’assurer son rassemblement et engagement continus en vue de promouvoir et de représenter les intérêts de l'État et du peuple serbe aux États-Unis.

2012 – 2014 il est conseiller du président de la République de Serbie aux affaires étrangères

En tant que conseiller le plus jeune du président de la République, il a dirigé l'équipe de politique étrangère de la Présidence. Au cours de son mandat, il a mis en œuvre avec succès les préparatifs politiques, diplomatiques et protocolaires des rencontres entre le président de la République et 49 chefs d'État et de gouvernement. En étroite coopération avec le président de la République et le ministre des affaires étrangères, il a participé pendant trois ans à la mise en œuvre et à l'élaboration de l'agenda de politique étrangère de la Serbie à court, moyen et long terme. Au nom et pour le compte du président de la République, il tenait des réunions, maintenait la communication et la coopération au quotidien avec les représentants diplomatiques de tous les pays et de toutes les organisations internationales accrédités à Belgrade pour résoudre les questions bilatérales et multilatérales. Il maintenait au quotidien des contacts personnels et la coopération avec les conseillers et les collaborateurs les plus proches des chefs d'État et de gouvernement du monde entier concernant les questions d’importance pour la partie serbe. Il a participé à la représentation de la République de Serbie lors de plusieurs sessions de l'Assemblée générale des Nations Unies, du Conseil de sécurité de l'ONU, de l'Union africaine, de la coordination de la présidence serbe du Processus de coopération de l’Europe du Sud-Est, du processus de Brdo-Brijuni, de l'ouverture des négociations entre la Serbie et l'UE et d’un certain nombre d'autres organisations et initiatives régionales. Co-auteur et auteur de thèses pour les prises de positions des hauts représentants de la Serbie lors de plusieurs réunions internationales d’importance.

Chef de l'équipe de négociation serbe pour le chapitre 35 dans le cadre des négociations d'adhésion entre la Serbie et l'UE.

Plusieurs dizaines de fois délégué aux sessions du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale de l'ONU.

Il a conçu et co-dessiné l'emblème qui est aujourd'hui symbole généralement accepté du Jour de l'Armistice de 1918 en Serbie - Ramonda Nathaliae.

Kosovo-et-Métochie

2014 – 2020 il est directeur du Bureau pour Kosovo-et-Métochie.

Pendant la période la plus longue depuis la création du Bureau, il a dirigé l'organe dont la compétence était de créer et de mettre en œuvre la politique de l'État et de veiller à la conduite de toutes les affaires de la République de Serbie dans les conditions politiques et de sécurité les plus complexes dans la région de la province autonome de Kosovo-et-Métochie. Il a dirigé l'équipe qui a construit et reconstruit 2 470 maisons et appartements pour les Serbes et autres citoyens de Serbie en Kosovo-et-Métochie – déplacés internes, rapatriés et socialement vulnérables, et qui a, en coopération avec l’éparchie de Ras-Prizren, reconstruit entièrement ou partiellement 45 églises, monastères et autres sites religieux de l'Église orthodoxe serbe, ce qui lui a valu de recevoir, de la part de Sa Sainteté le patriarche Irénée, au nom du Bureau pour Kosovo-et-Métochie, l'Ordre du roi Milutin, une des distinctions ecclésiastiques les plus hautes. Il a initié et mis en œuvre un certain nombre de projets capitaux d'importance pour les intérêts de la Serbie en Kosovo-et-Métochie, tels le camp de rapatriés unique au monde « La vallée ensoleillée », le complexe touristique et de santé « Les thermes de paradis » à Banjska, une nouvelle maternité à Pasjan, plusieurs nouveaux centres de santé, maternelles, écoles. Au cours de son mandat, il s'est rendu plus de 150 fois en Kosovo-et-Métochie pour échanger avec les citoyens, résoudre leurs problèmes et livrer de l'aide humanitaire et d'autres formes d'aide au nom de la République de Serbie. Il a été illégalement, brutalement arrêté et battu lors de l’exercice de ses missions, par les forces spéciales loyales à Pristina. Il était chef du groupe de travail du Gouvernement serbe pour le dialogue interne sur la résolution de la question de Kosovo-et-Métochie, dans le cadre duquel il a présidé plus de 40 tables rondes sur ce sujet, auxquelles ont participé les experts nationaux les plus éminents de divers domaines, ainsi que les représentants de guildes et de groupes sociaux. En septembre 2020, il est membre de la délégation étatique serbe lors des négociations entre Belgrade et Pristina à Washington. Il a participé aux réunions au sommet et à la présentation de la position étatique de la Serbie sur la question de Kosovo-et-Métochie avec les dirigeants de la République populaire de Chine, de la Fédération de Russie, de l'Allemagne, de la France, etc. Aux côtés du président de la République Monsieur Aleksandar Vučić, il a participé à la première réunion bilatérale depuis deux décennies entre les dirigeants de la Serbie et des États-Unis à la Maison Blanche.

2012 – 2020 Il est chef de l'équipe de négociation serbe dans le dialogue avec les institutions intérimaires d’autogestion à Pristina

Il a dirigé les délégations serbes dans un total de 221 cycles de négociations à Bruxelles avec les représentants des institutions intérimaires d’autogestion à Pristina, avec la participation de l'UE et d'autres acteurs. Participant actif et responsable de la préparation politique et technique de presque toutes les réunions et négociations liées à ce sujet de haut niveau dans la période susmentionnée.

Chef du Comité pour la mise en œuvre du premier accord régissant la normalisation des relations entre Belgrade et Pristina.

En tant que membre de l'équipe du président et du Gouvernement de la Serbie, il est auteur du terme et du concept de l’Association des municipalités serbes, devenue partie intégrante du Premier Accord.

Engagement politique – Parti progressiste serbe

En 2008, il figure parmi les fondateurs du Parti progressiste serbe ;

Accueil de citoyens dans les premiers locaux du parti rue Čika Ljubina à Belgrade, activisme politique (participation aux actions, stands, collage d'affiches du parti). Lorsqu’il termine ses études à la Faculté de droit de Belgrade, aux côtés de Nikola Selaković, il est auteur de l'Analyse juridique et politique du projet de Statut de la province autonome de Voïvodine. Il est membre du Conseil juridique du Parti progressiste et membre du Conseil à la coopération internationale ;

2009 – 2012 il organise plus de 100 conférences de presse hebdomadaires régulières du Parti progressiste serbe, lesquelles il prépare en coopération avec l’adjoint du président du parti, participe à des débats publics, des émissions, des tribunes, consacré entièrement au travail du parti ;

2009 il est membre du Conseil principal du Parti progressiste serbe ;

2012 il est membre de la présidence du Parti progressiste serbe ;

De 2016 à aujourd'hui, il est vice-président du Conseil principal du Parti progressiste serbe ;

Il est co-auteur du « Livre Blanc » des principes programmatiques du Parti progressiste serbe de 2011. Dans le cadre de la coopération internationale des partis, il est responsable de la coopération avec les partis politiques de la zone extra-européenne, au sein de laquelle il était chef de délégation du parti de la Serbie dans un grand nombre de forums internationaux des partis ;

En 2019, il est chef de la délégation des partis au pouvoir de l'Europe du Sud-Est au sommet « Route et Ceinture » en République populaire de Chine ;

2014 – 2020 il est chef de l'équipe électorale du Parti progressiste serbe et en tant que directeur du Bureau pour Kosovo-et-Métochie, il est coordinateur du soutien à la Liste serbe en Kosovo-et-Métochie au cours de dix cycles électoraux.

Autre expérience professionnelle

En 2011, il est associé à l'Institut des études politiques de Belgrade.

2000 – 2001 il est auteur et animateur de la revue politique de jeunesse « Sur le canapé » - Radio Belgrade 202.

Il a travaillé au service de presse du Mouvement de la résistance – activisme politique pro-démocratique.

RECONNAISSANCES ET PRIX

Titulaire de l’Ordre de Njegoš du III grade – Republika Srpska

Titulaire de l’Ordre de Nikola Tesla – Fondation scientifique de Tesla

Titulaire de l’Ordre du roi Milutin – Eglise orthodoxe serbe

Titulaire de la reconnaissance pour le meilleur jeune homme politique de la région pour l’année 2016 – Mouvement européen en Bosnie-Herzégovine

EDUCATION

Juriste diplômé

Il est allé à l’école élémentaire « Vladislav Ribnikar » et au Premier lycée de Belgrade. Il a fait ses études à la Faculté de droit de l’Université de Belgrade, et il a fini ses études en droit à la Faculté de droit, de justice et d’économie à Novi Sad. A la faculté, il organisait et animait des tables rondes publiques : « Kosovo-et-Métochie comme problème globale » laquelle a rassemblé des professeurs et des étudiants de plus de 40 pays (2007), « Accord de stabilisation et d’association avec l’UE – dilemmes juridiques », à laquelle ont participé de nombreux professeurs, experts et décideurs, y compris les ministres du gouvernement et le premier ministre de l’époque (2008) ainsi que d’autres discussions publiques. Il est participant et lauréat des prix du Concours traditionnel de débat organisé par la Faculté de droit. Il a remporté la première place dans l’équipe de la Faculté de droit comme « Représentant de l’état devant la Cour internationale de justice » au Concours international connu « Philip C. Jessup » - simulation du travail de la cour internationale en 2006.

Il parle couramment l’anglais et l’hébreux. Il a des notions de français et de russe.

AUTRES INFORMATIONS

Il est né le 25 juin 1983 à Belgrade. Il est marié à Andrijana Đurić et père de trois filles – Jovana, Milica et Đurđa.

Pendant son temps libre, il aime courir. Il a couru un grand nombre de marathons, entre autres, le Marathon de Berlin, « 20km de Bruxelles », Course militaire de 10 milles aux Etats-Unis etc.